"Sourcier, un métier mystérieux"

 

   Dimanche 7 février, Jean-Pierre Lemée nous a parlé de son métier de "Sourcier".

   51 personnes étaient présentes dont la moitié était composée de résidents de La Maison Saint-Alexis.

    Jean-Pierre le Charlès a tout d'abord brossé un tableau du sourcier à travers les siècles avant de laisser la parole à Jean-Pierre Lemée.

    Ce dernier nous a d'abord expliqué le circuit de l'eau, puis nous a montré ses "outils" de travail :

  • la baguette de coudrier dont il ne sert pas,
  • les tiges de métal repliées en forme de L
  • et le pendule dont il se sert régulièrement pour trouver de l'eau (fontaine, source) ou encore des conduites d'eau sur les chantiers.

   Il nous a aussi expliqué qu'il travaillait pour des puisatiers. Pour être sûr d'avoir suffisamment d'eau pour le puits, il faut le creuser à un croisement de différents filons et ceux-ci doivent toujours être d'un nombre impair et assez nombreux.

 

   Pour Monsieur Lemée, il faut avoir un don. En ce qui le concerne, il l'a découvert par hasard et a ensuite étudié le sujet à partir de livres très sérieux.

   Etre sourcier ou passer le feu ne sont pas des actions banales. Il reconnaît que cela le fatigue et qu'il peut perdre jusqu'à 2 kg ! 

   C'est un don qu'il faut prendre très au sérieux et ne pas utiliser n'importe comment car il peut y avoir des conséquences très désagréables.

 

   Il a permis à plusieurs personnes présentes de se saisir des baguettes : certaines semblent avoir le don, d'autres pas.

 

   Ce fut un très bel après-midi qui s'est terminé par le partage du verre de l'amitié.

 

                                                                                         Monique

Agenda

2021

 Dimanche 19 septembre

    L'association Les Noyales s'associe avec des associations noyalaises (AGC et Clé des Champs) pour les Journées européennes du Patrimoine 2021. 

  L'association de recherches historiques "Les Noyales" publie son premier cahier sur le patrimoine de la commune.